SINGULARITY

DECK BUILDING - NARRATIF - COOP - LEGACY

Singularity est un deck-building coopératif (Solo/Duo) de qui se déroule sur 8 scénarios. Vous incarnez un des 4 héros de la résistance et devez tout faire pour stopper Nora, une créature hybride, mi-humaine, mi-machine, qui a pris le contrôle de la planète. Chaque scénario comporte une partie narrative entrecoupée de phases de combat.

1-4 JOUEURS

COOP

DECK-BUILDING

30"/JOUEUR

INTRODUCTION

L’HISTOIRE DU JEU

Cette histoire se déroule dans notre univers, il y a très longtemps, ou dans très longtemps, cela n’a pas ou plus d’importance.

En 2078, la corruption et le vol des Datas, le piratage, les virus, le crash des objets connectés et les usurpations d’identités avaient conduit le monde au bord de l’implosion. Les 4 Grandes factions: les Pacificateurs, les Gardiennes, la Cyber-société et les Rénitents étaient prêtes à s’embraser en entraînant toutes les autres factions mineures avec elles. Mais alors que l’issue semblait déjà jouée, un événement renversa le cours de la partie.

Nora, une créature hybride mi-humaine, mi-machine, déclencha le Blackout. En quelques secondes, c’est plus de 900 zettaoctets de données qui furent vaporisées. Elle institua le Bridge comme nouveau gouvernement mondial et rallia la quasi-totalité des factions de la planète à sa cause.

Le monde était prêt à être reconstruit, et c’est elle qui en serait l’architecte. Pour tous, elle incarne la déesse qui a apporté la Paix. Mais est-elle vraiment ce qu’elle prétend être? Qui sont les hybrides, ces « surhumains » qui lui sont dévoués ? Quel est son véritable but? Quatre héros, issus des 4 grandes factions le découvriront à leurs dépens. Des personnes que tout oppose et qui devront oeuvrer ensemble pour découvrir la vérité.

DERNIÈRES NOUVELLES :

Quelques minutes après le Blackout, le monde se réveille avec une gueule de bois
Toute la Data vaporisée aurait été restituée, mais qui le sait vraiment ?
Une créature a revendiqué le Blackout : elle s'appelle Nora
La top-pensée du réseau social Panoptic est simple : qui est-elle ?
Elle a dit : « L’hybridation est le pont vers le surhumain, accepterez vous votre propre déclin ? »
Un mois après le BLACKOUT, 50% des factions de la planète ont rejoint le Bridge
Nora proclame un nouveau gouvernement mondial : « Le Bridge est le seul chemin »
Les premiers hybrides de Nora se sont révélés au jour !
Ils ne sont plus humains. Ce sont… les nouveaux Dieux !
Diapositive précédente
Diapositive suivante

PERSONNAGES

Choisissez votre héros. Incarnez votre destin.

DAMASÈNE

Faction des Pacificateurs

Maîtrise la radioactivité

Extrêmement résistant

Nécrotech (uilise les cadavres de ses victimes)

EYOTA

Faction des Rénitents

Flibustière armée jusqu'aux dents

Accompagnée de sa fidèle hyène Isera

Rapide, comme une ombre

AARON

Faction de la Cybersociété

Maître du quantisme

Architecte Belvédère

Magnétisme

DIONYS

Faction des Gardiennes

Éveil des Arbres-Gardiens

Corruption des éléments

Germination et support

POTENTIELS RARES DÉTECTÉS CAPTURE PRIORITAIRE ENVOI D'AGENTS DU BRIDGE EN COURS... « TUEZ TOUS LES AUTRES »

MODE DE JEU

2 modes complémentaires

mode campagne

Plongez dans une histoire immersive et déroutante

Vos choix auront des conséquences, assumez-les

Conservez votre progression entre les parties

mode mission

Chaque mission propose une mécanique de jeu unique

Des récompenses et des cartes avancées pour un maximum de rejouabilité

Vous aimez le challenge ? Les Hauts Faits sont fait pour vous

Ils ne sont plus humains. Ce sont… les nouveaux Dieux

L'ÉQUIPE

DES CRÉATEURS PASSIONNÉS

corentin

CO-AUTEUR
& SCÉNARISTE

sEBASTIEN

CO-AUTEUR
& COMMUNICATION

TIMOTHÉ

ILLUSTRATEUR

NOS PARTENAIRES

Damasène

Sa faction : les Pacificateurs

Avant le Blackout, les Pacificateurs incarnaient l’une des dernières Grande Dynastie de la planète. Leur roi, Sétare, jouissait d’une bonne réputation et régnait d’une main ferme et juste sur le royaume. Leurs relations avec les autres faction a été une sucession de de guerre et de compromis. Mais lors de la 3e Grande Guerre Interfaction, leur maîtrise de la radioactivité et leur contrôle d’une armée d’androïdes MK, les Pacificateurs ont fini par asseoir leur domination. 

Sa vie : sans gloire et sans remords

De père et de mère inconnus, Damasène a grandi dans l’enfer des rues d’Onyxia. De petit malfrat à pointure du crime, pour survivre, il n’a reculé devant rien. Un jour, un de ses contrats est tombé : assassiner le roi Sétare. Personne ne sait ce qu’il s’est passé lorsqu’ils se sont retrouvé face à face. Mais du jour au lendemain, Damasène a quitté sa vie clandestine pour en embrassé une autre, au service du roi. Le groupe Cerbères, une section secrète chargée d’éliminer les « éléments gênants » était désormais sa seule famille.

Le Blackout : un ordre qui s'écroule

Alors que le monde s’attendait à voir une grande résistance de la part des Pacificateurs contre Nora, c’est le contraire qui s’est passé. Le roi Sétare a disparu, la noblesse a prêté allégeance au Bridge et le commandement militaire a été dissous. Damasène ne fonctionne pas avec son cerveau, il ne suit que son instinct. Et ce jour-là son intuition lui a hurlé une chose :

DANGER !

 

Eyota et Isera

Leur faction : les Rénitents

Ennemis jurés des Pacificateurs, ces-derniers les considéraient comme une tumeur qu’il fallait éradiquer. C’est de là que vient leur nom : La Rénitence, ce qui résiste aux traitements. Retranchés dans leurs galeries souterraines militarisées, les Rénitents n’ont jamais cédé à la pression. « Nous dansons la vie et nous chantons la mort.» « Notre seule crainte: s’éteindre en silence. » « Pleure et ris mon frère, danse et cri ma soeur, là est notre bonheur ! »
Voilà les speed-graphs que l’on peut lire à bord de leurs tubes qui parcourent leur galeries inombrables. On raconte que « Pour chacune de ses devises, il y a un mort qui sera vengé. »

Leur vie : une rage et une ombre qui s'accompagnent

Le bruit sourd d’un homme qui s’effondre. Une foule qui hurle. Deux regards qui se croisent et qui ne se lâcheront plus. Après avoir infiltré les réseaux underground de combats illégaux, Eyota était tombé sur une scène qui l’avait fait bouillir de rage. Sur l’un des côtés de la cage, une hyène de combat, couverte de blessures. De l’autre un homme bionique aux proportions démesurées. La foule autour ne voulait que du sang. Elle en a eu. Eyota a bondit sur le sommet de la cage et s’est retrouvé nez à nez avec le colosse. « Qu’est-ce que tu vas faire, gamine ! » lui avait-il dit. Eyota s’est approchée, doucement, puis en un éclair, elle lui a tranché la jugulaire. Eyota et Isera se sont regardées. Le temps s’est arrêté. En cette seconde, elles le savaient, elles deviendraient inséparables.

Le Blackout : une étincelle et tout s'enflamme

Les chefs de Clans s’étaient réunis. Fallait-il célébrer la chute des Pacificateurs autant que l’avènement du Bridge ? Ou devrait-on se dresser contre Nora, cette nouvelle puissance écrasante et imprévisible ? La haine des Pacificateurs les avait unis, le Blackout les aura disloqué.

Aaron

Sa faction : la Cybersociété

Les premiers Sages Cyber se sont posés deux questions simples : 

La première était : la spritualité doit-elle être au service de la technologie ?

La deuxième était : ou bien est-ce la technologie qui doit être au service de l’esprit ? 

Ceux qui ont choisi la deuxième voie ont sombré dans l’oubli. Les autres ont fondé les Cités Cyber. Véritables forteresses technologiques, rayonnantes de savoir, elles étaient les havres de la connaissance et de la science. Pendant plus d’un siècle, elles ont irradiées le monde, apportant leurs lots de découverte et de révolution techno. Mais à quel prix ? Eugénisme, rationalisme froid et apathie ont réveillé chez la jeune génération l’envie d’un autre horizon. Un vent de liberté a soufflé dans leur esprits. On les a appelés : les Affranchis.

Sa vie : une erreur et tu meurs

Repéré très jeune pour son fort potentiel intellectuel et comme le voulait la tradition, Aaron fut retiré de sa famille. Comme son frère quelques années avant lui, il dû rejoindre les Pupilles, une formation prestigieuse d’apprentissage à base de bionisme et de cybernétisme. Dès ses 10 ans, il était déjà considéré comme un des plus grands génies de sa génération. Quelques années de plus, et il aurait rejoint le corps de l’Intelligencia avec son frère, dernière étape avant d’intégrer l’élite de Gnosis, la capitale Cyber. Mais son frère s’y était fortement opposé. Tellement que les Sages ont été prévenus et puis un jour, il a disparu. Aaron avait 15 ans. Il n’a pas protesté, il a continué de suivre les règles et s’est spécialisé dans le fusionnisme de haut niveau, technique périlleuse qui permet la jonction de l’esprit humain et l’esprit de la machine. Mais en parallèle, il menait une double vie. Il était devenu l’un des leaders des Affranchis et ne vivait plus que pour un seul but : retrouver son frère et renverser le système.

Le Blackout : une disruption dans le système

Quelques semaines après le Blackout, presque 100% des cités Cyber avaient rejoint le Bridge. Pour les Sages, Nora avait été comme une évidence. Projetés dans le ciel de Gnosis, un message holographique : 
Nous t’attendions.

 

Dionys

Sa faction : les Gardiennes

Sociétés totalement matriarcales, vivant dans les dernières grande forêts mondiales et n’ayant presque aucun contact avec l’extérieur, les Gardiennes ont suscité les rumeurs les plus extravaguantes. Ce que le monde sait d’elles ne se conjugue qu’au conditionnel : 

Elles auraient développé une technique ancienne et mystérieuse qui leur aurait permis de faire évoluer la faune et la flore à de plusieurs millions d’années d’évolution en quelques décennies. Elles contrôleraient des arbres mutants d’une puissance prodigieuse. La preuve, elles auraient écrasé toutes les tentatives d’invasions de leurs territoires. Tout ce qui vivrait dans leur territoire serait relié par de la rhizommunication. Tous les hommes qui poserait un pied sur leur territoire seraient immédiatement éliminés.

Sa vie : une branche brisée

Ancienne matriarche de la forêt d’Aokigahara, Dionys est membre des Racines, assemblée unissant toutes les forêts Gardiennes. Mais Dionys a vu aussi les limites de la politique. Alors, pour protéger ses soeurs, elle n’a reculer devant rien. Elle seule sait pourquoi les Pacificateurs n’ont jamais lancé d’offensive majeures contre leurs territoires. Elle seule sait le pacte qui les lient. Le poids de la culpabilité lui a fait renoncé à son titre et elle n’aspirait plus désormais qu’à une fin de vie paisible, à panser les plaies de son coeur en compagnie d’Ortance, sa fille unique.

Le Blackout : arracher l'écorce

Depuis le Blackout, un mal ronge les forêts, la rhizomunication a été brisée. Les Gardiennes le savent, elles ne pourront pas rester insensibles à la tempête amenée par le Bridge. Pour la première fois depuis leur création, elles s’apprêtent à rompre l’autarcie.